Archive for the ‘histoire’ category

Voyons ?

avril 6, 2008

Wouaw, je viens de briser un score dans mon nombre de lectures aujourd’hui ! Pourtant, je suis venue ici ce PM et les statistiques du blog étaient bien normales, comme d’habitude. Mais en ce moment, le triple de mes lectures habituelles !

J’essaie de comprendre ce qui s’est passé, je regarde les termes Googlelisés, les sujets les plus lus, et pourtant rien d’anormal. Le sujet le plus populaire a été, comme toujours, la crevette. ( ????)

Dommage, j’étais presque flattée LOL

Publicités

Caoutchouc

mars 30, 2008

Je suis allée me balader au salon de la maternité à la Place Bonaventure.

Je me suis arrêtée à un kiosque où l’on parlait des dangers de l’alcool durant la grossesse. En fait, j’ai été attirée par les petits foetus en caoutchouc grandeur nature selon le nombre de semaines.

Une dame me montre un bébé naissant, en caoutchouc toujours, et me dit : Avez-vous déjà entendu parler du SAF ( syndrôme d’alcoolisme foetale) ? Oui bien sûr que je connais ça. C’était une matière obligatoire à l’université.

Le pauvre bébé n’était pas très beau. Vous le savez, il s’agit d’un bébé ayant été porté par une mère qui consomme de l’alcool quotidiennement.

Retard de croissance prénatal et/ou postnatal , atteinte du système nerveux central, par exemple, anomalies neurologiques, malformations cérébrales, retards de développement, autres déficits intellectuels,  troubles de comportement et d’apprentissage. Traits faciaux caractéristiques : paupière raccourcie, lèvre supérieure amincie, aplatissement de la région maxillaire et sillon mal dessiné entre la lèvre supérieure et le nez.

Et malheureusement, rien de tout ce paragraphe ne changera avec les années. Le mal est fait.

Elle me montre ensuite un autre bébé qui représente un bébé en sevrage puisque la mère était droguée. Cette poupée était vraiment maganée et tout croche. La dame appuie sur un bouton derrière le bébé et elle dit : « Voici comment pleure et bouge un bébé en sevrage de drogue « . Le bébé tremblait comme s’il faisait de l’épilepsie et le son qui sortait de sa bouche ressemblait au cri d’une chèvre.

Avez-vous déjà vu 2 filles brailler au salon de maternité devant une poupée en caoutchouc ? Eh ben ça se peut, croyez-moi !

Après ce genre d’émotion, je me suis demandée pourquoi on avait voulu me faire vivre ça aujourd’hui. Puis la réponse semble évidente. Si cela peut ouvrir les yeux à une seule mère, ce sera ça ! Puis en répondant au sondage :  » Votre médecin vous a-t’il déjà parlé de l’alcoolisme foetal » ? J’ai coché non. J’ai encore compris le but de cette campagne de sensibilisation.

Autant je me suis fâchée lorsque dernièrement on a poussé le contrôle de la maternité en disant que la femme ne devait pas boire de café, autant cette fois-çi, j’ai compris.

Ah oui, j’oubliais le plus important. Lorsqu’elle a pris le 3ième bébé, tout joufflu et pimpant, on se pensait rassurées. Elle nous a plutôt expliqué que ce bébé représente la raison pour laquelle ont dit que c’est TOLÉRANCE ZÉRO et non pas  » buvez avec modération durant la grossesse, un ptit verre de temps en temps c’est pas grave ». Le bébé n’avait pas de troubles physiques et apparents, mais il en avait d’autres, qui se manifesterons plus tard.

Comme je le disais, je suis vraiment tannée et écoeurée du contrôl de la bédaine et je crois que le milieu médical doit changer son approche. Par contre, cette fois-çi, j’embarque pour cette sensibilisation…

Sunnites et Chiites

juillet 6, 2007

Les sunnites représentent le courant majoritaire de l’islam. Environ 90% des musulmans sont sunnites. Le mot sunnite vient de sunna. La sunna représente la ligne de conduite du prophète de l’islam, c’est-à-dire Mohammed. Ses faits et gestes, ses idées, ses opinions, ses façons de faire, ses avis, tout ça constitue la sunna. On utilise le mot Hadith pour décrire chacun de ces faits et gestes, et le regroupement de ces hadiths sont donc la sunna.

Par exemple, dernièrement j’ai posté des hadiths concernant les mamans dans l’islam. Ces hadiths proviennent de la Sunna, la vie du prophète, ce que lui même donnait comme réponse/conseil par rapport aux mamans.

Voilà pourquoi on les appelle sunnites. Ils suivent la sunna. Les sunnites ont 4 courants mais j’en parlerai plus tard.

—————–

Le chiisme regroupe entre 10 et 20 % des musulmans, selon la source que l’on consulte.

Le chiisme est surtout en Iran mais cette religion existe aussi ailleurs. Les chi’ites sont majoritaires en Iran, Bahreïn, Irak, et ils constituent une minorité dans une quinzaine d’autres pays.

Lorsque le prophète est mort, la question de sa succession n’a pas été facile et c’est là qu’a commencé une certaine division au sein des musulmans. Un certain groupe pense alors que le meilleur successeur (calife) serait ALI, c’est à dire le gendre (et cousin) du prophète. Ali a en effet épousé Fatima, la fille du prophète. Finalement, au mécontentement des partisans de ALi, c’est Abu Bakr qui a été désigné comme le 1er Calife. Il sagit du père d’une des épouses du prophète (Aïcha) mais aussi son grand compagnon. Les prochains successeurs furent Omar puis ensuite Othman. Othman fut assasiné et c’est Ali qui fut finalement 4ième successeur.

Le califat de Ali ne s’est pas fait sans heurts. Une série d’évènements fît apparaître un début de regroupement favorable à Ali et à ses descendants sous le nom de « shî`at Ali », « le parti de Ali » … les Chiites..

La différence entre ces groupes, on la voit dans la pratique, dans les croyances aussi. Je reviens avec les différences…

Hum je sais que c’est très peu détaillé … Désolée , c’est juste pour donner une petite idée…

Une intro

mai 13, 2007

J’ai trouvé par hasard un texte sur Wikipédia :  » Le statut de la femme ». Il y a une section sur l’islam et ça me donne une petite introduction sur ce dont je voulais parler dans les jours qui viennent. Les extrait de Wiki sont en italiques.

Pour juger de l’attitude du Prophète Mohammed, vis-à-vis de la femme musulmane, force nous est de situer le problème dans le cadre bien limité où évoluait le « féminisme » au VIIe siècle (ap. J.C). La position de l’Islam à l’égard de la femme s’avère, d’autant plus méritoire qu’il n’a pas hésité à faire éclater les régimes rigides et iniques qui assimilaient, volontiers, le sexe faible à du vil bétail.

En effet, il faut se remettre en contexte. Je disais plus bas que la femme était pratiquement considérée comme un meuble, un animal, une chose sans âme.

Sous l’égide de la foi nouvelle (islam), l’élément féminin put reconquérir, dés le début, ses droits, systématiquement méconnus, à la fois par le monde romain et par le monde bédouin. La femme fut élevée au rang de maîtresse de foyer, jouissant, pleinement, des droits personnels et successoraux, dont elle demeura, longtemps, privée.

Aujourd’hui, l’expression maîtresse de foyer nous fait bondir. Mais imaginez-vous dans le temps ce que cela voulait dire ! La femme considérée comme un animal, maintenant, avait des droits et une reconnaissance. Elle a le droit de parler, de donner son opinion, de demander le divorce, de voter, d’enseigner, de s’instruire et de participer à la vie publique. Maintenant, c’était officiellement écrit en quelque part !! Comment expliquer que certains pays ne reconnaissent pas cela aux femmes en 2007 ???

L’interdiction, faite par l’Islam, d’enterrer les filles (vivantes) à la naissance. C’était une pratique répandue avant l’apparition de l’Islam et que le texte interdit de manière formelle et définitive. La punition qui accompagne l’interdiction est forte, cela veut dire que l’acte désormais prohibé était très répandu.

La femme arabe sut profiter de l’esprit libéral du législateur musulman. Dès les premières décennies de l’ère hégirienne, elle put s’imposer, par sa large et efficace participation, à côté de l’homme, dans la vie culturelle et sociale de la communauté musulmane. Aïcha, fille du 1er Khalif et épouse du Prophète, dut être élevée, selon les nouveaux principes et réaliser l’idéal de la femme ; à moins de 20 ans, sa profonde érudition fit d’elle une des plus brillantes figures de l’époque : les grands compagnons du Prophète venaient la consulter sur les questions juridiques, historiques, littéraires et même médicales. Désormais, le champ d’action culturel de la femme s’élargit, de plus en plus.

Voilà une petite intro pour parler de quelques unes des épouses du prophète. Elles sont le modèle à suivre des femmes musulmanes. Je parlerai aussi de leur prophète, puisque les hommes sont supposés suivre son exemple. Après cela, ça donne une très bonne idée de ce que l’islam est supposé être.

La moitié Lune

avril 8, 2007

Baon, j’ai l’impression d’être en mission spéciale en bloguant avec un masque chirurgical sur la face, afin de ne pas contaminer toute la maisonnée. Je vais donc bloguer d’un sujet tout léger tout en image.

Je parle sur ce blog de la vie de famille multi-culturelle. On connait la partie Fleur de Lys, mais l’autre partie, la partie Lune ( faisant référence au croissant de lune sur le drapeau) c’est quoi ? Un peu difficile à définir. Mon mari, il est Africain, Nord-Africain, Maghrebin, Algérien mais surtout, et et et surtout, Kabyle. Il parle d’abord le kabyle puis le français, l’arabe et l’anglais. Bien qu’il vienne d’un pays arabe, il n’en est pas un. Il y a une certaine ressemblance avec le Québec dans leur histoire : Vouloir garder sa langue, sa culture, son identité. Les kabyles se battent pour se faire reconnaître dans la grande Algérie. L’histoire de la Kabylie a aussi ses cotés sombres, très sombres, avec des massacres de femmes et d’enfants indescriptibles. Et pourtant, c’est un peuple magnifique. Elle est longue et complexe l’histoire de la Kabylie dans son Algérie. Je n’ai pas de talent pour la raconter. L’histoire de l’Algérie aussi est assez complexe.

Si ça vous dis, je demanderai à mon mari de la raconter.

Lui, il n’est pas né en Kabylie, mais à Alger. Une vie d’étudiant parfaitement normale, puis 2 ans de service militaire obligatoire. Évidemment, il a connu le terrorisme des annéess 90. Il sait ce que c’est que de s’endormir avec le bruit des sifflements de balles. Les enlèvements, les tortures et les disparitions deviennent chose courante. Certains journalistes et chanteurs politisés vont y passer. Maintenant ça va. J’y suis d’ailleurs allée parceque c’est maintenant sécuritaire.

Quoiqu’il en soit, il a fait ses études supérieures en informatique et passera son temps sur la trotte et à voyager. Il sait depuis qu’il est tout petit qu’il vivra ailleurs un jour. Rien à voir avec la situation du pays. Tout simplement parcequ’il ne peut pas rester en place et qu’il veut s’ouvrir à d’autres horizons. Le mariage ? Bien loin dans ses pensées. Il est le seul de ses 11 frères et soeurs aussi voyageur. Encore aujourd’hui, à part un match de foot, ne pas tenter de le laisser à rien faire.

Je disais que je resterais dans le très léger aujourd’hui, je sens la fièvre qui grimpe, alors je poursuis dans cette lignée. Arheuu Arheuuu ! Saudite pneumonie à la noix !!!

Tiens, je viens de trouver cette liste. Les personnalités connues nées en Algérie ou en ayant des origines. J’en ai enlevées pas mal, question d’alléger.

-Hé, faut que je le dise même si vous le savez, Jean Leloup y a vécu.

-Patrick Bruel

-Zidane ( Ok, faut aimer le foot ou avoir vu son coup de boule pour savoir qui c’est)

-Isabelle Adjani ( son père) ( Tellement belle on le sait qui c’est)

-Enrico Macias ( Ok, nos mères savent qui c’est)

 -Etienne Daho (ok faut avoir 30 ans pour savoir qui c’est)

-Albert Camus ( ok faut avoir été forcée à le lire au secondaire pour savoir qui c’est)

-Daniel Auteil (ok faut aimer les films français pour savoir qui c’est)

-Yves St-Laurent (ok faut être riche et snob pour savoir qui c’est…. Bah non, on sait tous que c’est le découvreur du fleuve St-Laurent)

-Édith Piaf (sa mère) -Etc …La kabylie est reconnue pour ses superbes bijoux de corail. On peut cliquer sur ce lien, mais lorsque j’aurai retrouvé ma boîte, je photographierai les miens.

bijouxkab.jpg

Voici le costume traditionnel et des photos de femmes kabyles.

fkabyle.jpg    robe_kabyle_avec_fouta.jpg   robe_kabyle_avec_fouta3.jpg  

À quoi ca ressemble un homme Kabyle asteure ? mouhahha d’accord ils ne lui ressemblent pas tous, mais je vais quand même mettre un modèle assez aimé ! Une folle dans une poche tsé ! Les amateurs de foot savent de qui il s’agit.

Bon, là j’ai un autre vidéo. L’image est assez statique merci, mais je voulais vous faire entendre la berceuse que papa chante à ses filles le soir. Ça donne une idée de la langue maternelle de mon mari. Mon ainée comprend bien et dit quelques mots. Le chanteur c’est IDIR ( l’homme, puisque la fille je ne sais pas c’est qui). La chanson : A VAVA INOUVA. Une très vielle chanson Kabyle que l’on retrouve sur bien des CD de musique du monde. C’est l’histoire d’un grand-père qui tente de rassurer sa petite-fille qui a peur. Lorsqu’on connait toute l’histoire et sa signification, ça fait pleurer.

Version années 2000 : http://www.youtube.com/watch?v=xKWUoQ_W-7Y&mode=related&search=

Alger la Blanche, puis le monument Canadien :

waterfront3.jpg    monument.jpg

La Kabylie.

paysagekab1.jpg   paysagekab2.jpg

Il ne faut pas oublier le Sahara Algérien !! Il est touristique. Si je n’avais pas peur de l’avion, j’irais. Voici Timimoun puis Tamarasset.

timimoun.jpg    algiers_sahara_tammanrasset_01.jpg