Caoutchouc

Je suis allée me balader au salon de la maternité à la Place Bonaventure.

Je me suis arrêtée à un kiosque où l’on parlait des dangers de l’alcool durant la grossesse. En fait, j’ai été attirée par les petits foetus en caoutchouc grandeur nature selon le nombre de semaines.

Une dame me montre un bébé naissant, en caoutchouc toujours, et me dit : Avez-vous déjà entendu parler du SAF ( syndrôme d’alcoolisme foetale) ? Oui bien sûr que je connais ça. C’était une matière obligatoire à l’université.

Le pauvre bébé n’était pas très beau. Vous le savez, il s’agit d’un bébé ayant été porté par une mère qui consomme de l’alcool quotidiennement.

Retard de croissance prénatal et/ou postnatal , atteinte du système nerveux central, par exemple, anomalies neurologiques, malformations cérébrales, retards de développement, autres déficits intellectuels,  troubles de comportement et d’apprentissage. Traits faciaux caractéristiques : paupière raccourcie, lèvre supérieure amincie, aplatissement de la région maxillaire et sillon mal dessiné entre la lèvre supérieure et le nez.

Et malheureusement, rien de tout ce paragraphe ne changera avec les années. Le mal est fait.

Elle me montre ensuite un autre bébé qui représente un bébé en sevrage puisque la mère était droguée. Cette poupée était vraiment maganée et tout croche. La dame appuie sur un bouton derrière le bébé et elle dit : « Voici comment pleure et bouge un bébé en sevrage de drogue « . Le bébé tremblait comme s’il faisait de l’épilepsie et le son qui sortait de sa bouche ressemblait au cri d’une chèvre.

Avez-vous déjà vu 2 filles brailler au salon de maternité devant une poupée en caoutchouc ? Eh ben ça se peut, croyez-moi !

Après ce genre d’émotion, je me suis demandée pourquoi on avait voulu me faire vivre ça aujourd’hui. Puis la réponse semble évidente. Si cela peut ouvrir les yeux à une seule mère, ce sera ça ! Puis en répondant au sondage :  » Votre médecin vous a-t’il déjà parlé de l’alcoolisme foetal » ? J’ai coché non. J’ai encore compris le but de cette campagne de sensibilisation.

Autant je me suis fâchée lorsque dernièrement on a poussé le contrôle de la maternité en disant que la femme ne devait pas boire de café, autant cette fois-çi, j’ai compris.

Ah oui, j’oubliais le plus important. Lorsqu’elle a pris le 3ième bébé, tout joufflu et pimpant, on se pensait rassurées. Elle nous a plutôt expliqué que ce bébé représente la raison pour laquelle ont dit que c’est TOLÉRANCE ZÉRO et non pas  » buvez avec modération durant la grossesse, un ptit verre de temps en temps c’est pas grave ». Le bébé n’avait pas de troubles physiques et apparents, mais il en avait d’autres, qui se manifesterons plus tard.

Comme je le disais, je suis vraiment tannée et écoeurée du contrôl de la bédaine et je crois que le milieu médical doit changer son approche. Par contre, cette fois-çi, j’embarque pour cette sensibilisation…

Publicités
Explore posts in the same categories: Enfants, Expériences, histoire, moi, Opinion, Sentiments

5 commentaires sur “Caoutchouc”

  1. Elyianha Says:

    Je suis totalement d’accord avec toi..

    C’est TOLÉRANCE ZÉRO et non pas ” buvez avec modération durant la grossesse, un ptit verre de temps en temps c’est pas grave”.

    J’aurais pa pu dire mieux!
    Cependant, les gens se pensent trop « au dessus de ça » bien souvent pour prendre cela au sérieux. Les mamans qui se permettent de l’alcool enceinte risque d’être moins toucher par ses poupée que les maman qui était déjà au courant.
    Car c’est BEN dure pour l’être humain de se dire « Fuck!! J’étais vraiemnt en train de faire uen belle connerie pour mon bébé! »

    C’est comme tout, l’alcool durant la grossesse, le tabac durant la grossesse, l’alcool au volant, la vitesse exessive sur les route etc…

    En grosse majorité le monde qui le font, le font en connaissance de cause.. il font juste « s’en foute »…

  2. milysmilune Says:

    Hum choco, ça me dit que tu as laissé 2 messages, j’ai la berlue hahaha

    Ely, en effet, je ne sais pas pourquoi cette info passe comme l’eau sur le dos du canard.

    La dame nous a expliqué pourquoi on ne recommande même pas la modération, mais je ne pourrais pas bien l’expliquer. Vu qu’on ne connais pas quelle quantité cause tel dommage, ni à quel degré et à quel moment dans le cycle, et tout ça en plus est variable d’une personne à l’autre, le ptit verre de vin rouge au souper, à tous les soirs, est suffisant pour causer les dommages cités ci-haut.

    Le petit verre 1 fois la semaine, celui là, pourrait être associé à un trouble du développement plus tard. Tsé tout ce qui touche l’hyperactivité ect.

    J’imagine que le fait que je ne touche pas à l’alcool me rend la chose aisée…

  3. milysmilune Says:

    Ah oui, attend, elle disait aussi qu’il y a une petite réaction chimqiue normale dans le développement du cerveau, qui dure quelques minutes, vraiment cruciales ces minutes, on ne sait jamais QUAND cette étape à lieu. S’il advient qu’on a de l’alcool dans le sang par hasard lors de ces minutes précises, la réaction chimqiue cruciale du cerveau ne sera pas complétée ou sera altérée. Et ceci peut correspondre au petit verre au resto de l’autre soir.

  4. Chocolyane Says:

    Tu me fais penser à l’exact opposé, aussi : les gens qui considère la grossesse comme une maladie, et non comme un état.

    Ne mange pas ci, ne fais pas ça, ne vas pas là… Parfois, je trouve que c’est excessif. Il est évident qu’il faut faire attention, mais faut pas virer fou non plus.

    Je donne un exemple (et ce n,est pas pour tenter de déculpabiliser qui que ce soit!) :

    Pour la majorité d’entres nous, nos mères fumaient et n’ont jamais réduit le café. Je suis saine d’esprit (la majorité du temps, en tout cas!) et en santé… Et vous?

    C’est là où je veux en venir… Il ne faut pas non plus considérer la grossesse comme une maladie, quoi.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :