Archive pour août 2007

Sens unique ?

août 27, 2007

Si les québécois sont racistes envers les immigrants à cause des demandes d’accomodements, est-ce que ça veux dire que les immigrants ont le droit d’être racistes envers les Québécois qui leur demandent de s’accomoder ?

Publicités

Eh bien

août 24, 2007

C’est vraiment drôle. Je regarde pour voir les termes qui ont étés entrés sur Google et qui ont menés les gens à mon site et….

…et depuis quelques jour, c’est en écrivant Richard Martineau, dans le moteur de recherche, qu’ils arrivent ici. Je n’aurais jamais pensé qu’il m’aurait servi à quelque chose un jour celui-là.

😀

Le Québec et les « étranges » ….

août 23, 2007

Vous en avez surement entendu parler aux nouvelles ?

Gérard Bouchard co-présidera cette vaste consultation sur les accomodements raisonnables. Avant même que tout soit amorcé, Mr. Bouchard semble plutôt découragé de ce qu’il constate, d’apres moult appels et courriels.

Sa conclusion : le Québec n’est pas prêt à la diversité culturelle.

Ma conclusion : non seulement les Québécois ne veulent plus accomoder, mais ils ne veulent pas que l’étranger soit trop différent de lui. Bref, les Québécois voudraient être entre eux.

Voici un article qui parait aujourd’hui :

Gérard Bouchard provoque une controverse

Avant même le début officiel des travaux de la Commission sur les accommodements raisonnables, Gérard Bouchard a tenu des propos qui soulèvent un tollé.

En entrevue au journal Le Devoir, le coprésident de la Commission a affirmé qu’il est difficile de convaincre la population en général que la diversité ethnique et culturelle est un enrichissement pour la société. Selon lui, dans la plupart des régions où la commission s’arrêtera lors de sa tournée, l’immigration et les accommodements qui en découlent sont difficilement tolérés. Gérard Bouchard conclut que la majorité des Québécois de souche sont défavorables à la diversité ethnique. Le coprésident est même allé jusqu’à dire que «les gens qui ne sont pas des intellectuels, mais qui regardent les nouvelles à TVA ou à TQS, dans le meilleur des cas au téléjournal» trouvent plus simple que tout le monde soit pareil et partage les mêmes codes.

Canoë

…………..

Bon… on laisse faire ses propos sur les écouteux de TQS et TVA. On est tous d’accord, c’est pas trop délicat. Mais qui peut me dire, très honnêtement, être à l’aise avec l’immigration, sans ajouter la phrase  » à condition qu’ils s’adaptent et fassent comme nous » ? Qui peut me dire :  » je ne suis pas raciste et je n’ai pas de préjugés » sans ajouter « MAIS je trouve que » par la suite ?

Ok Ok c’est vrai, ce que l’on ne connait pas peut faire peur et on veut en parler. Alors je rectifie mes questions précédentes. Je demande plutôt :  » Qui, après s’être informé sur une culture auprès de personnes connaissantes, ailleurs qu’à la télé, ont encore peur de cette culture et préfèrerait que cette dernière s’efface et s’assimile à la nôtre ?

Ah pis tiens, un petit corollaire :  » Qui a pris le temps de s’informer avant de juger et d’avoir peur ?  »

On jase là… est-ce qu’il a tout faux cet homme ? Vraiment ? Le Québec a les bras grands ouverts, accueillant et accepte les différences ? Ce n’est pas l’impression qu’a eux Mr. Bouchard à date… et Dieu sait qu’il en a eu des courriels et des appels. Et vlan ! Enfin … on ne sera pas obligé de prendre ma parole pour du cash asteure… quelqu’un d’autre, de plus neutre, en parle. Une petite crotte sur le coeur ici. Désolée.

Mettons une chose au clair tout de suite. La diversité culturelle, ce n’est pas de gôuter la sauce a spaghetti ITALIENNE, ni le couscous MAROCAIN, ni les biscuits CHINOIS et encore moins faire l’élevage de lévriers AFGHANS. Voilà une claque derrière la tête du conseiller d’Hérouxville qui pense que la diversité culturelle, ça veut dire de manger les biscuits de sa voisine Africaine.

La diversité culturelle. Des humains qui arrivent avec leur bagage culturel (qui vaut autant que le nôtre), leur religion, leurs habits, leurs valeurs, leurs traditions et coutumes. Est-ce que le Québec accepte que son voisin soit différent sans ajouter la phrase, ci-haut  » à condition qu’il s’adapte » ?

Je regrette, mais une personne qui n’écoute que la télévision pour s’informer sur l’islam, ça me surprendrais bien gros qu’elle veuille s’ouvrir aux différences. Puis vous savez quoi ? Moi aussi si c’était ma seule source d’information, je ne suis pas certaine que je serais mariée aujourd’hui. Pour ça, je comprend ce qu’il veut dire

Pourquoi devrions nous exiger que les immigrants deviennent comme nous ?

Voici les réponses toutes faites, que je reprendrai peut-être dans mon prochain billet

– On les accueille, ils doivent nous être reconnaissants ( c’est pourtant le Canada qui fait de la super pub au Maghreb et ailleurs )

– Si on va chez eux, on devra s’adapter, pourquoi pas eux ? ( nommez-moi UN seul pays où l’on devra s’assimiler pour voir… )

– Ici la femme est égale à l’homme ( Mouahaha c’est la meilleure celle là)

– Ici on s’est débarrasé de la religion ( et ? )

– La religion, ça se pratique en privé ( dekessé qu’on voit dans la rue qui dérange à ce point ? )

Question : qu’a t’on peur de perdre ?

Attention, si on répond « notre culture » alors je VEUX savoir précisément quels aspects de notre culture on a peur de perdre. Je cherche encore …

Question : quels sont ces accomodements qui nous nuisent en tant que Québécois et qui menacent ne nous faire perdre notre identité ?

Tant de questions….

Réveillez-moi lorsque ce sera fini …

août 21, 2007

Bonjour à tous et à toutes !

Je suis désolée pour ce long délai. Je vais tenter d’être un peu plus assidue, c’est à croire que le sujet des sunnites et chiites m’a assomé ! Mais non, blague à part, il est vrai que c’est un sujet assez  » toutché » en bon français.

Jessyca, j’ai lu ton commentaire et je vais essayer de t’écrire. Les filles-ayant-un-chum-musulman-et-qui-me-lisent … si ça vous dis aussi de lui répondre… ( voir à droite).

—–

J’ai fais ce blog il y a quelques temps, lorsqu’il me fût plus qu’insupportable de voir, d’entendre et de lire des propos de haine et d’intolérance envers les musulmans et les juifs. Eh oui, j’ai nommé ….. le printemps dernier des accomodements cabanasucresques raisonnables !!

Celles qui me connaissent savent que je suis facilement ébranlable et émotive. Cette période fût assez éprouvante puisqu’à chaque phrase, à chaque article, à chaque tribune, à chaque billet de blogue des Martineau et cie, à chaque entrevue menée par les Dutrizac et cie … c’était une larme de plus qui brouillait ma vision de l’avenir au Québec pour mes filles.

Les choses se sont calmées. Après tout, c’est l’été ;  les gens sont occupés. Les accomodements raisonnables ont continués, comme ils l’ont toujours fait depuis des lustres, mais cette fois-çi, ça ne dérange personne. Je vous l’ai dit : C’est l’été !

L’automne pointe son nez avec la fameuse comission sur les accomodements. On va donc en entendre parler encore. J’en frissonne. Je ne serai pas capable cette fois-ci de lire, de participer, d’encaisser. Je crois bien enfin avoir ma leçon : fermer ma gueule et fermer les yeux le temps que ça passe.

Hé ho ! Faut surtout pas me dire : où sont les modérés lorsque c’est le temps de parler ? Merde, ils parlent les modérés ! Ils ne font que ça ! Mais qui veut les écouter ? Qui a envie de les entendre ? Je me suis risquée à répondre, il y a quelques jours, sur un site, et je me suis fais ridiculiser et insulter. Est-ce que j’ai encore envie d’aller jaser dans un groupe ? De donner ma vision des choses ? D’expliquer ? NAONNNNNNNNNNN !! Débrouillez-vous avec votre ignorance ! C’Est pas la 1ere fois que ça vire mal. Alors cette fois-ci, ceux et celles qui veulent jaser et savent le faire avec respect savent où me trouver.

Alors ma contribution, ce sera mon blog, mon espace à moi, mon espace anti-racisme, ma bulle.  

Comme aux oscars :

Je voudrais remercier mes amis et ma famille pour leur esprit ouvert ainsi que ceux et celles qui ont accepté de discuter respectueusement lorsque certaines choses semblaient difficiles à saisir au départ.

Je remercie ceux et celles qui n’utilisent pas le mot  » accomoder » où  » tolérer » pour parler de  moi et de ma famille.

Réveillez-moi lorsque ça sera fini !