Voyons ?

Publié avril 6, 2008 par milysmilune
Catégories : histoire

Wouaw, je viens de briser un score dans mon nombre de lectures aujourd’hui ! Pourtant, je suis venue ici ce PM et les statistiques du blog étaient bien normales, comme d’habitude. Mais en ce moment, le triple de mes lectures habituelles !

J’essaie de comprendre ce qui s’est passé, je regarde les termes Googlelisés, les sujets les plus lus, et pourtant rien d’anormal. Le sujet le plus populaire a été, comme toujours, la crevette. ( ????)

Dommage, j’étais presque flattée LOL

Ça nous regarde ou pas ?

Publié avril 4, 2008 par milysmilune
Catégories : Actualités, Opinion

Il y a de ces sujets que l’on souhaite éviter. Si on l’aborde, bien malgré nous, on voudrait y couper court. Nous avons tous nos raisons de dire : "Eh ben ça ne nous regarde pas, le sujet est clos".

Il y a des fois où j’ai envie de dire : Mais si ça nous regarde ! En tant que société, ça nous regarde et nous devons en discuter !

Je fais probablement partie de celles qui n’auraient pas envie d’élaborer, lors d’un souper entre copines, des raisons qui poussent une personne à changer de sexe. De toute façon, le simple fait de dire que je ne comprend pas ce phénomène m’attirerais des commentaires complaisants. Cependant, dans cette histoire d’homme enceint, je n’ai pas trop envie de dire que ça ne nous regarde pas.

Lorsqu’une femme prend la décision de devenir un homme, dans sa tête et aux yeux de la loi, avec toutes les chirurgies et hormones que cela comporte, avec une démarche de réflexion intense, peut-elle avoir le privilège de tomber enceinte ? Même après avoir expliqué qu’elle est devenue un homme car elle a toujours senti qu’elle est née avec le mauvais corps ? Elle change donc de sexe, ladite erreur est supposée être réparée.

Bon, outre ce jugement que je porte face à son…. jugement, je me demande aussi s’il y a zéro conséquence à porter un bébé après avoir été boostée aux hormones masculine si longtemps.

Maintenant, au niveau de la société. Si cette femme est devenue un homme aux yeux de la loi, sommes-nous prêts a accepter qu’un homme porte un enfant ? Quelles conséquences celà peut-il avoir ? Est-ce que vraiment, il n’y aura AUCUNE conséquence ?

Je n’ai pas envie de dire que ça les regarde uniquement eux. Que je n’ai pas un mot à dire. Ah c’est certain qu’en tant qu’individu, je n’ai rien à lui dire à lui (elle), mais si on parle de la société dans laquelle nous vivons, je crois qu’il faut en parler. En plus, ils ont décidé de vendre leur histoire aux médias au prix fort ! Sur Youtube, il se confie à Oprah. Je ne dois pas avoir l’ouverture d’esprit nécéssaire puisque je refuse qu’un homme, ou une femme ayant pris la décision de devenir homme, porte un enfant. Je crois que si le mec avait décidé de redevenir une femme, je serais déjà moins perdue dans mes pensées face à cela.

Puis l’argument : "oui mais il avait encore ses organes génitaux féminins car il savait qu’il voulait des enfants". Eh bien je débarque ! Il affirme bel et bien qu’il était un homme dans le mauvais corps. Eh ben son mauvais corps, ça vient avec un utérus. enfin….

Puis si je dis qu’il faut en parler, c’est aussi parceque je veux voir différents points de vue.

Poulet et question

Publié avril 3, 2008 par milysmilune
Catégories : Anecdote, Racisme

Hier soir j’ai fais un long chemin jusqu’à Ville Lasalle. J’ai mis 1h30 pour y arriver. Il faut dire qu’une pancarte m’a échappé et je me suis retrouvée dans un centre industriel d’une ville voisine. Je suis vite devenue un cas de rage au volant. En maudit contre moi-même d’avoir fait une gaffe si stupide.

Nous étions 3 filles dans la trentaine, s’étant fréquentées durant le secondaire. La 3ième, nous l’avions perdue de vue. C’est la 2ième fois que nous faisons ce genre de souper. Je réalise que les années ont fait leur oeuvre. Les atomes sont moins crochus. Ces derniers ont probablement eu droit à un bon coup de fer à repasser. Mais ce n’est pas grave, juste ce petit moment de rires et de souvenirs fait du bien.

Cette ancienne amie n’a pas changé. Le sexe et les hommes sont encore, plus que jamais, son principal sujet de conversation. Elle nous a même fait la blague du méga-pet avec décompte avant d’embarquer dans la voiture, question de nous faire rire, comme dans le temps. Les années ont fait leur oeuvre, nous avons évoluées chacune de notre côté, des parcours vraiment différents. Nous avons très peu en commun maintenant.

Au cours de la soirée, l’une d’elle me dit qu’il n’y a pas plus raciste que son conjoint des 15 dernières années.  elle me décrit un peu les propos tenus par ce valeureux spécimen. Elle ne sait pas que j’ai marié un Maghrebin. Il faut dire qu’elle ne m’a pas encore demandé le prénom de mes filles, sinon, elle aurait bien deviné. En fait, elle ne m’a pas vraiment posé de question, les 2 derniers soupers étant consacrés aux souvenirs et à la description des fesses du serveur. Pas moi, bien entendu, moi, je préfère parler des raies géantes ( petit inside pour Cath).

Mais, la question qui tue arriva : Dis, vous voulez venir chez moi pour terminer de jaser, je vais vous présenter mon conjoint !

- Bah, sans façon, je suis fatiguée, je vais rentrer chez moi. J’ai une heure de route qui m’attend.

Je ne sais pas si c’est moi qui est susceptible, mais si on vous propose de rencontrer quelqu’un qui vous a été présenté comme quelqu’un qui tient des propos dégoûtants qui vous touchent dans votre quotidien, vous faites quoi ? Vous pourriez lui serrer la main ? 

Moi

Publié avril 1, 2008 par milysmilune
Catégories : Uncategorized

 Puisque j’ai lu celui de Choco, je suis automatiquement taguée :D

1- Le trait principal de mon caractère : Je suis hypersensible. Beaucoup trop. Celle qui garde tout en dedans. Par contre, mon chialage et mon impatience ne reste pas cachée bien longtemps avec ceux envers qui je suis à l’aise.

2- La qualité que je désire chez les hommes : Le respect, la confiance en soi et l’intégrité

3- La qualité que je préfère chez une femme : franchise, honnêté, respect 

4- Mon principal défaut : Je n’ai pas confiance en moi et j’ai peur de tout. Plein de phobies.

5- Ma principale qualité : générosité et oreille attentive.

6- Mon occupation préférée : Mon ordi, magazines à potin, resto ou café avec une amie afin de potiner.

7- Le plat qui me met l’eau à la bouche : La bouffe indienne et le fast food

8- Mes mots favoris : Tabarouette, sibolle et je t’aime

9- Ce que je déteste par-dessus tout : Le racisme et la violence, verbale où physique. Je déteste le manque de savoir vivre, la stupidité, le manque de classe, l’impolitesse.

10- Un rêve : Que tous mes enfants naissent en santé, et grandissent en santé, dans un monde sans violence et intimidation.

Alors, je tag les seules 3 ou 4 filles qui savent que j’ai recommencé à écrire LOL

Caoutchouc

Publié mars 30, 2008 par milysmilune
Catégories : Enfants, Expériences, histoire, moi, Opinion, Sentiments

Je suis allée me balader au salon de la maternité à la Place Bonaventure.

Je me suis arrêtée à un kiosque où l’on parlait des dangers de l’alcool durant la grossesse. En fait, j’ai été attirée par les petits foetus en caoutchouc grandeur nature selon le nombre de semaines.

Une dame me montre un bébé naissant, en caoutchouc toujours, et me dit : Avez-vous déjà entendu parler du SAF ( syndrôme d’alcoolisme foetale) ? Oui bien sûr que je connais ça. C’était une matière obligatoire à l’université.

Le pauvre bébé n’était pas très beau. Vous le savez, il s’agit d’un bébé ayant été porté par une mère qui consomme de l’alcool quotidiennement.

Retard de croissance prénatal et/ou postnatal , atteinte du système nerveux central, par exemple, anomalies neurologiques, malformations cérébrales, retards de développement, autres déficits intellectuels,  troubles de comportement et d’apprentissage. Traits faciaux caractéristiques : paupière raccourcie, lèvre supérieure amincie, aplatissement de la région maxillaire et sillon mal dessiné entre la lèvre supérieure et le nez.

Et malheureusement, rien de tout ce paragraphe ne changera avec les années. Le mal est fait.

Elle me montre ensuite un autre bébé qui représente un bébé en sevrage puisque la mère était droguée. Cette poupée était vraiment maganée et tout croche. La dame appuie sur un bouton derrière le bébé et elle dit : "Voici comment pleure et bouge un bébé en sevrage de drogue ". Le bébé tremblait comme s’il faisait de l’épilepsie et le son qui sortait de sa bouche ressemblait au cri d’une chèvre.

Avez-vous déjà vu 2 filles brailler au salon de maternité devant une poupée en caoutchouc ? Eh ben ça se peut, croyez-moi !

Après ce genre d’émotion, je me suis demandée pourquoi on avait voulu me faire vivre ça aujourd’hui. Puis la réponse semble évidente. Si cela peut ouvrir les yeux à une seule mère, ce sera ça ! Puis en répondant au sondage : " Votre médecin vous a-t’il déjà parlé de l’alcoolisme foetal" ? J’ai coché non. J’ai encore compris le but de cette campagne de sensibilisation.

Autant je me suis fâchée lorsque dernièrement on a poussé le contrôle de la maternité en disant que la femme ne devait pas boire de café, autant cette fois-çi, j’ai compris.

Ah oui, j’oubliais le plus important. Lorsqu’elle a pris le 3ième bébé, tout joufflu et pimpant, on se pensait rassurées. Elle nous a plutôt expliqué que ce bébé représente la raison pour laquelle ont dit que c’est TOLÉRANCE ZÉRO et non pas " buvez avec modération durant la grossesse, un ptit verre de temps en temps c’est pas grave". Le bébé n’avait pas de troubles physiques et apparents, mais il en avait d’autres, qui se manifesterons plus tard.

Comme je le disais, je suis vraiment tannée et écoeurée du contrôl de la bédaine et je crois que le milieu médical doit changer son approche. Par contre, cette fois-çi, j’embarque pour cette sensibilisation…

Suis-je homophobe ?

Publié mars 28, 2008 par milysmilune
Catégories : Enfants

 À ma fille qui me demande si elle va un jour avoir un bébé dans son ventre, je refuse catégoriquement de lui dire : " Tu sais, un jour tu vas tomber amoureuse d’une fille ou d’un garçon et tu voudras te marier".

Est-ce que ça veut dire que je suis homophobe ? Et si je tombe sur la tomate de celui qui dira quelque chose du genre à mon enfant, suis-je control freak ?

Avis à mes prétendants

Publié mars 27, 2008 par milysmilune
Catégories : Humour, Mariage

Je ne sais pas pourquoi, mon billet intitulé : "La femme doit-elle se convertir pour marier un musulman? " m’attire des demandes en mariage à ne plus finir.

http://milysmilune.wordpress.com/2007/04/22/la-femme-doit-se-convertir-pour-marier-un-musulman/

Non non, je ne les ai pas publiées. Je trouve ça plutôt triste en fait.

Mais tout de même, messieurs, c’est la moindre des choses que de lire le billet, qui n’a rien à voir avec une fille cherchant à se marier !

JE SUIS DÉJA MARIÉE : ALREADY MARRIED

Ken, peux tu me traduire ça en arabe puis en espagnol ? LOL


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.